A peine je me lance, je reçois une première flèche d’un blogueur, faut dire qu'il a été élu meilleur blog francophone, enfin son blog quoi (Kamer kongossa) et j'avoue que tout le mérite lui revient. Je le cite :

« donc toi qui aime donner des leçons d'orthographe aux gens tu sais pas qu'on écrit "bienvenuE dans mon monde"? »

J’ai hum, en lui demandant s’il y’avait pas une façon plus polie de le dire, ou alors...bref, comme dit l'autre, ton ami là et ses entrées fracassantes...

Mais bon, tout le monde faute hein, même moi, réviseur de formation, je faute, voilà pourquoi mon éthique prof. demande toujours de se faire relire avant livraison du travail, car l’on voit pas très souvent la poutre qui est dans notre œil, mais plus dans celle du voisin !!!

J'avais un professeur qui aimait dire : "Faut laisser reposer le texte comme du manioc trempé". Vous ne voyez pas le rapport ? Je m'explique.

Eh ben, chez nous, dans mon pays, il existe une variété alimentaire faite à base de tubercule de manioc nommée : "bâton de manioc" (j'adore miam!). Pour l'obtenir, il faut laisser les tubercules de manioc trempées dans l'eau pendant un certain nombre de jours dans l’optique d’obtenir des tubercules en décomposition…bon, c’est pas une leçon de cuisine, vous avez maintenant compris le rapport avec mon  texte reposé comme du manioc trempé? :-)

@ très vite!!!